Viol au fin-fond du désert : Bir Mongrein Imprimer
Écrit par Administrator   
Mardi, 16 Décembre 2014 10:10

Cette petite localité se situe dans un coin isolé dans le désert à la frontière entre la Mauritanie et l’Algérie. Cette zone désertique est quasi-inhabitée, les habitants sont quelques nomades et les unités de l’armée qui sont en principe chargée de sécuriser les populations du nord.

Malheureusement, certains éléments mènent une vie de bandits de grand chemin. Au cours du mois passé Mme AA âgée de 25 ans a été violée par quelques uns de ces éléments égarés qui se servent des services du délinquant Gawad. En effet, Gawad a demandé à AA de l’accompagner vers la maison où les 4 éléments de la garde nationale vont commettre leur forfait. A la suite du viol, la fille souffre de graves crises psychologiques que certains qualifient de folie. Le père de la victime, a porté plainte contre les violeurs de sa fille ; mais le procureur de la république a renvoyé le plaignant.

Dans les agglomérations rurales et lointaines, les femmes sont à la merci des délinquants civiles et militaires qui profitent du laissez aller de notre justice.

AFCF

Pole de Communication